Aujourd’hui, incuber des projets d’intérêt général afin de révéler le potentiel des leaders citoyens de demain !

L’objectif principal de la JCEF est de contribuer à construire un monde meilleur, en dotant les jeunes de la capacité à le changer, que ce soit via leurs actions citoyennes ou dans la transposition de leurs apprentissages bénévoles dans de futures responsabilités (économiques, politiques, associatives, etc.), sans imposer une vision singulière ou idéologique du Monde.

La Jeune Chambre Économique Française œuvre sans relâche pour mettre en capacité des jeunes porteurs d’initiatives d’intérêt général afin de les transformer en leaders citoyens.

La JCEF se positionne comme le 1er incubateur de leaders citoyens en faisant émerger à la fois des projets porteurs d’intérêt général et des jeunes talents.

Engager la jeunesse à s’investir pour les territoires

L’ action

C’est par là que tout commence à la Jeune Chambre Économique Française… Afin de répondre avec précision aux problématiques rencontrées par les territoires, les membres suivent une méthodologie basée sur celle de l’entreprenariat qui comprend une phase d’enquête et d’analyse. Le projet imaginé et déployé par les bénévoles doit apporter une solution à une problématique non résolue. Ce projet est collectif et est financé par une recherche de partenaires publics ou privés. Il doit répondre à au moins un des 17 objectifs du développement durable fixés par l’ONU à horizon 2030.

Notre action nationale : l’optimisation des ressources et le développement durable

Les bénévoles de la Jeune Chambre Économique Française ont décidé de s’emparer du thème du développement durable. Une grande enquête a été essaimée sur tout le territoire national avec pour objectif de réaliser un état des lieux des pratiques de développement durable dans les organisations à date.

60 % des décideurs économiques déclarent s’engager dans une démarche de développement durable par conviction personnelle.

Près de 3000 décideurs économiques y ont répondu partout en France.

75% des organisations concernées ont pour ambition d’intégrer plus fortement le développement durable dans leur stratégie à moyen terme.

Et la suite ? Jouer collectif pour le développement durable !

Un « Serious Game », nommé « Capt’n O.D.D » sur le thème du développement économique et durable va être déployé à grande échelle. L’objectif : « jouer collectif » avec les décideurs économiques et les chefs d’entreprises pour faire évoluer les pratiques du développement durable au sein des organisations : Comment une entreprise qui produit des déchets peut trouver des solutions durables ? En quoi isoler thermiquement mon usine peut impacter mon entreprise ? Pourquoi le numérique responsable devient une priorité sur un territoire ? Ce jeu sera déployé lors d’atelier physique ou dématérialisé afin de nourrir et faciliter les brainstormings sur les notions de développement durable avec l’écosystème de la JCEF.

Développer le leadership de la jeunesse grâce à l’engagement bénévole

La formation

La Jeune Chambre Économique Française forme ses membres à la prise de responsabilités au travers de l’action pour l’intérêt général. L’organisation propose également à ses membres des formations en développement personnel, prise de parole en public, gestion de projets…

« Soft-skills » et engagement bénévole ? Des compétences différenciantes dans un parcours professionnel.

Du côté salarié : Le CV Citoyen

Depuis 2017, les bénévoles de la Jeune Chambre Économique Française s’engagent pour faire reconnaître l’expérience de bénévolat comme un outil de développement des « soft-skills », les compétences douces VS les hard-skills. Le CV Citoyen est un outil de valorisation des compétences acquises lors du parcours bénévole qui permet d’agir en faveur de l’insertion économique et citoyenne de la jeunesse.

Pour faire des expériences associatives de véritables sources d’apprentissages, elles doivent être pleinement considérées dans les politiques de ressources humaines des entreprises, en termes de formation continue et de gestion des talents. C’est pour cette raison que la JCEF, avec l’Union des Employeurs de l’Économie Sociale et Solidaire (UDES) et l’Union Nationale des Missions Locales (UNML) ont créé la Charte du Recruteur Citoyen et Responsable.

Du côté entreprise : La Charte du Recruteur Citoyen & Responsable